Pontault-Combault Handball Notre force vient du coeur
Logo PCHB
Billetterie
4 175 120 visiteurs
15 visiteurs actif

RESERVE - Ave Verrières, morituri te salutant*

Date : mercredi 15 février 2023

Perchés au balcon, comme sur les pentes antiques d’un amphithéâtre romain, le peuple venu de l’est-parisien a vu entrer ses gladiateurs dans les arènes de la mort. Car il s'agissait bien de vie ou de mort ce samedi soir dans le vétuste gymnase de Verrières-le-Buisson où la dernière place qualificative pour les play-offs devait être attribuée aux guerriers restés seuls debout à l'issue de cet ultime combat.

 


Et quel combat ! Les onze pontellois, éclatants de jeunesse, auraient pu sombrer face à l'intimidation et l'expérience affichées par leurs adversaires dont quelques-uns avaient plus l’allure de catcheurs que de handballeurs. Mais, il n'en fut rien. Insouciants et fixés sur la mission qui était la leur, les hommes, car il s'agissait bien là d'hommes, ont su dompter des bêtes agressives et puissantes, sans trembler, et ont maîtrisé ce match dans tous les compartiments du jeu. Sur le banc, Génèse Bouity, en parfait laniste, a pris un incroyable plaisir à diriger ses disciples au cours d’une rencontre durant laquelle il n'aura finalement pas grand-chose à leur dire tant la prestation fut parfaite.


D’emblée, ce sont les moins de 18 ans du groupe qui donnent l’assaut. Pas impressionnés, Jack Mawilian et Ilies Bouguerra, laissés gentiment à disposition de la réserve par les coachs de l’Entente PCTSLM, permettent à Pontault de prendre un léger avantage à la 5ème minute (2-3). Mais les Rouges ne déposent pas aussitôt le glaive, poussés par leurs très bruyants supporters. Les deux équipes se rendent coup pour coup dans une ambiance survoltée voire hostile envers les visiteurs (6-7 à la 14ème).


Malgré le contexte, la jeune garde pontelloise ne se laisse pas intimider par des expérimentés Verrièrois qui n'hésitent pas à adopter parfois la tactique de la roublardise : simulations, contestations systématiques des décisions arbitrales etc… Mais la jeunesse seine-et-marnaise n'en a que faire. La défense reste compacte et efficace malgré un réel déficit d'impact physique. Les échecs répétés aux tirs et les pertes de balle des joueurs de l’Essonne permettent à Pontault de lancer ses flèches en direction de la cage ennemie. Tour à tour, Corentin Poiret et Damien Gineys frappent en plein cœur de la cible pour permettre aux Ciel-et-marine de se détacher (7-11 à la 20ème puis 10-16 à la 27ème).


Si les Rouges du TU Verrières ont un genou à terre, semblent KO debout et comptés par les arbitres, ils vont pourtant profiter d’un léger relâchement des nôtres pour se relever et faire renaître l'illusion. Deux coups de gladius assénés à Matthieu Richard leur permettent de revenir un peu au score (12-16 à la 28ème). Mais ce sursaut d’orgueil, sans doute guidé par leur instinct de survie, ne suffira pas. Le temps mort posé par Génèse Bouity coupe aussitôt l’élan des Essonniens. Après deux parades du cerbère de nos cages, les locaux regagneront finalement les coursives de leur gymnase avec un déficit de six buts. Mi-temps : 12 à 18.


Dès le début du second round, voyant les leurs en difficulté devant la vitesse et la générosité pontelloises, une partie du public choisit de faire monter la pression sur un corps arbitral dont les décisions paraissent pourtant assez logiques dans l’ensemble. L’extrême véhémence d’un spectateur pour le moins surexcité obligera même Génèse Bouity à demander l’interruption de la rencontre. L'incident passé, le Pchb reste toujours aussi concentré et focalisé sur l'objectif, tenant son rang et faisant fi les émanations plutôt nauséabondes descendues des tribunes. Sur le terrain, les Ciel-et-Marine ne desserrent pas l’étau. Tenant leur proie, comme un rétiaire emprisonne inexorablement son rival entre les mailles de son filet, ils ne laissent aucune lueur d'espoir aux Verrierois en appliquant les consignes du coach avec rigueur et discipline.


Le scénario, identique à celui du premier acte, place Pontault en maître de l'arène. En totale maîtrise, les Bleus jouent plus vite que leurs adversaires qui sont à la peine physiquement et qui accumulent les fautes. À 10 minutes du terme, leur numéro 17 écope même d’un carton rouge pour s'être rendu coupable de trois exclusions temporaires (19-26 à la 50ème) : un renvoi aux vestiaires qui va encore plus affaiblir les pensionnaires du gymnase Jean Mermoz.
La domination est totale. Même en infériorité numérique à la 54ème minute, Pontault gardera la main mise sur le jeu et comptera jusqu’à 10 longueurs d’avance. Les dernièrs coups de tridents des locaux ne changeront pas le cours d’une victoire incontestable de nos jeunes mirmillons.
En l’emportant sur le score de 24 à 31, le Pchb assure in extremis sa place en play-offs et conserve ses chances d’accession en Nationale 3. Plus que la victoire en elle-même, c’est la manière avec laquelle elle a été acquise qui a marqué les esprits des observateurs. En n’encaissant que 24 buts grâce à une belle et indéniable solidarité, la défense pontelloise, dont les « plus vieux » éléments étaient issus de la génération 2001, a réalisé sa meilleure performance collective de la saison.


Interrogé à l'issue du match, la réaction de Génèse Bouity fut sans équivoque : « Je suis vraiment fier d’eux et je leur ai dit dans les vestiaires. Je suis fier par rapport à ce qu’ils ont fait pour atteindre l’objectif mais aussi vis à vis de leur état d'esprit car ils n'ont pas lâché après tout ce qu’ils ont subi en début de saison. Ils ont su relever la tête. On revient de loin mais on y est. Je crois vraiment en cette jeune équipe qui affiche enfin ses capacités. Ce groupe prend maintenant du plaisir à jouer ensemble et c’est aussi l’une de nos victoires. »


Rendez-vous est donné le 11 mars prochain pour le début les play-offs. Espérons que cette belle équipe honorera de la plus belle des manières cette qualification acquise sur le fil.

*Salut Verrières, ceux qui vont mourir te saluent

Matchs

Prochain Match 01/03/2024

MASSY
Pontault-Combault

Dernier Match 23/02/2024

Pontault-Combault 27
SELESTAT 26

Classement

# Équipes Pts
1 Blason TREMBLAY TREMBLAY 34
2 Blason PONTAULT-COMBAULT PONTAULT-COMBAULT 27
3 Blason ISTRES ISTRES 25
4 Blason SELESTAT SELESTAT 23
5 Blason CHERBOURG CHERBOURG 20
6 Blason BILLERE BILLERE 19
7 Blason FRONTIGNAN FRONTIGNAN 19
8 Blason NANCY NANCY 15
Le reste de l'actualité