Pontault-Combault Handball Notre force vient du coeur
Logo PCHB
Billetterie
4 419 494 visiteurs
14 visiteurs actif

LA JEUNESSE PONTELLOISE ETEINT LE VOLCAN BOURGETIN

Date : mercredi 17 janvier 2024

À quel niveau doit-on placer le curseur de tolérance en matière d’hostilité lors d’une rencontre sportive ? Cette réflexion traversa sans aucun doute les esprits des supporters pontellois au moment de quitter l'enceinte du Handball Club du Bourget dans laquelle l'esprit sportif n'avait guère été invité samedi soir. Car si la violence verbale fait partie intégrante du sport malgré lui, il est légitime de se questionner sur ce qui est acceptable ou non dans l'accueil folklorique que reçoivent régulièrement certaines équipes visiteuses. C'est un fait : en 2024 comme en 2023, la violence verbale, à minima, est omniprésente dans les faits de société. Et force est de constater que le handball n'arrive plus à s'en détacher malgré ses codes et ses valeurs.

Car si le hand est incontestablement un sport d’opposition, il n'est nullement un sport de confrontation dans lequel l'inacceptable vient tutoyer l'inévitable. Pourtant, ce samedi au Bourget à l’occasion de la 11ème journée du championnat de Pré-Nationale, les Pontellois ont été, c’est le moins que l’on puisse dire, secoués par le HBCB dans son ensemble. Il est d'usage d'utiliser des figures de style pour mettre en mots des faits sportifs. Pour cette rencontre, le style fut absorbé par l’hostile, créant un malaise assez perceptible chez les joueurs comme chez les suiveurs seine-et-marnais enfermés dans une salle démunie de gradins, indigne d'accueillir ne serait-ce qu’une rencontre d’UNSS. Cette proximité, et là on touche carrément à l'euphémisme, a épaissi un certain sentiment de mal-être créé par un esprit de rébellion des locaux omniprésent sur et en dehors du terrain.

Dans ce contexte précaire, il a donc fallu jouer un match de championnat important face à une formation bien décidée à régner en maître sur ses terres. La tâche était loin d'être évidente pour les coéquipiers de Mathieu Richard, défaits à domicile en septembre dernier (24-26) par ces mêmes grognards. Malgré cette atmosphère délicate à gérer, la réserve entra bien dans le match pour mener rapidement au score (4-8 à la 11ème) avant de voir les locaux recoller à la marque (8-8 à la 15ème). Appliqués et concernés collectivement, les hommes de Mickaël Durand allaient néanmoins replacer l'église au milieu du village avant de regagner les vestiaires (mi-temps 14 à 19). La qualité handballistique a clairement pris le dessus dans cette première mi-temps. Ce confortable écart était en effet plus que mérité tant les Pontellois furent supérieurs dans quasiment l'ensemble des compartiments du jeu. 

La deuxième période fut du même acabit, du moins sur le plan du handball. Dans ce sport de contact, l'agressivité, lorsqu’elle est positive et bien contenue, constitue indubitablement une véritable qualité. Hélas, le week-end dernier, les Bourgetins s'inscrivaient davantage dans la violence qu'autre chose. Le duo arbitral, quant à lui, se montrait incapable de contenir les comportements outrageants du HBCB, laissant l'intégrité physique des joueurs entre les griffes acérées des puissants Séquano-dyonisiens, encouragés de surcroît dans leur tâche par des supporters vociférant leurs provocations sans relâche. Qu'à cela ne tienne, les Ciel-et-marine, emmenés par Guillaume Leyssens dont le bras droit agressa à 9 reprises les filets adverses, auront néanmoins su triompher avec la manière, dans un match vraiment pas comme les autres, disputé dans une ambiance vraiment pas comme les autres. 

C'est sur le score sans appel de 28 à 33 que le buzzer enroué se fera entendre dans une salle surchauffée et frustrée face à la prestation aboutie d’une vaillante équipe de jeunes qui aura su redonner ses lettres de noblesse à un sport bien malmené dans la salle Paul Simon. Grâce à cette victoire, les réservistes s'installent solidement dans la peau du dauphin au classement. La place de leader se jouera dès samedi avec la réception de l'US Palaiseau, toujours premier avec un petit point d'avance malgré sa défaite surprise à domicile subie lors de la dernière journée. Les hommes de Mickaël Durand ont donc rendez-vous avec leur destin ce samedi à 19h00 dans la salle de l’Espace Boisramé qui, pour sa part, saura assurément conjuguer l'engouement et la passion avec le respect.

Matchs

Prochain Match 26/04/2024

Pontault-Combault
ISTRES

Dernier Match 19/04/2024

BILLERE 30
Pontault-Combault 30

Classement

# Équipes Pts
1 Blason TREMBLAY TREMBLAY 50
2 Blason ISTRES ISTRES 36
3 Blason PONTAULT-COMBAULT PONTAULT-COMBAULT 34
4 Blason SELESTAT SELESTAT 30
5 Blason CHERBOURG CHERBOURG 28
6 Blason FRONTIGNAN FRONTIGNAN 27
7 Blason BESANCON BESANCON 25
8 Blason NANCY NANCY 23
Le reste de l'actualité