Pontault-Combault Handball Notre force vient du coeur
Logo PCHB
Billetterie
4 174 982 visiteurs
11 visiteurs actif

RESERVE : UNE VICTOIRE ET DES LARMES

Date : mercredi 15 novembre 2023

Ne vous y trompez pas. Si les points de la victoire ont bien été crédités au solde de l'équipe réserve, après sa victoire obtenue ce samedi à Châtenay-Malabry, le groupe de Michaël Durand a en réalité perdu bien plus qu’il n’a gagné.

Cela aurait pu être une belle soirée qui aurait dû en augurer d'autres, encore plus belles, avec les retours remarqués de Paul Ceyssac et d'Ilies Bouguerra, indisponibles depuis de longs mois. Et c'est bien du premier nommé dont il est question. Victime malheureuse de deux lésions ligamentaires aux genoux durant ces deux dernières années, son retour sur les parquets réchauffait le cœur des supportè!ers pontellois installés dans la froideur du gymnase Pierre Bérégovoy. Qu'il était bon de revoir celui qui avait tant manqué la saison dernière avec son jeu défensif dans lequel sa complicité avec son ancien compère de l'Entente PCTSLM faisait merveille. Hélas, cette friandise émotionnelle fut bien trop éphémère au grand dam de tout un peuple... 

 

Même si sa prestation fut plus qu'honorable, au regard de ses longs mois de privation de handball, le longiligne arrière gauche n'a pas suffi à son équipe pour lui assurer une maîtrise suffisante et une victoire sereine. S'imposer avec la manière face à un Sept accrocheur mais pauvre techniquement, eût été bien trop simple pour un collectif habitué à faire trembler ses fans. Le fait marquant de la soirée aurait dû logiquement être la géniale interception de Corentin Poiret à dix secondes du buzz, alors que le score était de parité (24-24). À trente secondes du terme, les Châtenaisiens avaient pourtant récupéré la dernière possession et s'apprêtaient à crucifier des Seine-et-Marnais qui n'ont jamais su imposer la loi du plus fort, au risque d'offrir leur scalp à leurs rivaux dans cette ultime attaque. L'ailier ciel-et-marine en aura décidé autrement en s'en allant battre le portier adverse au bout d’un sprint héroïque. Alors oui, ce coup de génie aurait dû être l'apothéose d'une soirée réussie. Oui, la liesse totale aurait dû s’emparer du groupe emmené par son capitaine Morgan Rortais. Oui, mais... 

 

Il y a des moments où l'humanité se doit de prendre le dessus sur la compatibilité. Il ne restait que cinq petites minutes à jouer lorsque, sur une phase défensive, le grand Paul retomba malencontreusement sur le pied du pivot des Sang-et-or. À cet instant, le numéro 22 des Bleus étendit au sol son double mètre en faisant raisonner un cri de douleur saisissant, créant une compassion compulsive chez les supporters seine-et-marnais. L’esprit toujours hanté par la scène cauchemardesque vécue un an plus tôt à Malakoff, où le jeune Pontellois avait senti son genou lâcher, les suiveurs prirent aussitôt la mesure du drame émotionnel qui se jouait sous leurs yeux. 

 

Après deux ligaments croisés rompus, un ménisque déchiré, des mois de rééducation, des semaines de patience et des heures d'entraînement, Paul était légitimement en droit d'exiger de son triste sort de profiter pleinement d'un match accompli afin de réconcilier le handball avec son moral déjà lourdement entamé. Hélas, le sport sait parfois se montrer cruel et aveugle. Bien qu'il ait gagné le droit de rentrer au vestiaire en toute autonomie après cette rentrée réussie, il devait pourtant sortir de la surface de jeu, la cheville meurtrie, appuyé sur les siens et porté par le cœur plein de compassion des spectateurs médusés devant cet enchaînement de malchance peu ordinaire…

 

Cette victoire sans saveur, Paulo, l'ensemble de tes coéquipiers et du staff te la dédie. Si cette chevauchée fantastique, en guise d'épilogue, aurait dû être synonyme d'un dénouement lumineux et joyeux pour honorer ton retour tant attendu, le sombre s’est une nouvelle fois abattu sur toi. Mais tu étais là malgré tous les obstacles qui s’étaient mis jusque-ici sur ton chemin. Inspire-t’en et reviens-nous plus encore plus fort. N'oublie jamais qu’une blessure est une force cachée.

 

Courage Paulo, nous sommes tous derrière toi.

Notre force vient du cœur.

Matchs

Prochain Match 01/03/2024

MASSY
Pontault-Combault

Dernier Match 23/02/2024

Pontault-Combault 27
SELESTAT 26

Classement

# Équipes Pts
1 Blason TREMBLAY TREMBLAY 34
2 Blason PONTAULT-COMBAULT PONTAULT-COMBAULT 27
3 Blason ISTRES ISTRES 25
4 Blason SELESTAT SELESTAT 23
5 Blason CHERBOURG CHERBOURG 20
6 Blason BILLERE BILLERE 19
7 Blason FRONTIGNAN FRONTIGNAN 19
8 Blason NANCY NANCY 15
Le reste de l'actualité