Pontault-Combault Handball Notre force vient du coeur
Logo PCHB
Billetterie
4 415 065 visiteurs
12 visiteurs actif

RESERVE : AVIS DE TEMPETE CHEZ LE LEADER

Date : jeudi 26 janvier 2023

Sur la lancée de ses trois victoires obtenues lors des quatre dernières journées, ils avaient rendez-vous ce samedi chez le leader invaincu de leur poule de championnat pré-national. Si la dépression du début de saison paraît s'éloigner peu à peu et que l'éclaircie tant attendue par les supporters semble bien s'installer, ce match face au Villiers Étudiant Club apparaissait tout de même comme un véritable test pour les Pontellois. Une sorte d'examen de passage vers les play-offs. Et nos réservistes ont brillamment négocié ce virage sous haute-pression.


En préambule, la soirée commença par une minute d'applaudissements à la mémoire d’Abel Rospide, grande figure, tristement disparu il y a tout juste un an et dont le gymnase du Villiers EC porte désormais le nom. Pour ce match à fort enjeu, la défense des Ciel-et-bleu, assez perméable il faut le dire depuis le début de la saison, s'est vue renforcée par la présence de Thomas Toupance, l'un des membres du groupe professionnel, en manque de temps de jeu suite à une blessure qui l'a longtemps éloigné des parquets. Et pour encourager l’équipe, de nombreux supporters ont fait le court déplacement chez le voisin. 


Bien décidés à faire valoir leur statut de favori, les Villiérains prennent les choses en mains et ouvrent le score sur leur premier éclair offensif. Mais la foudre des locaux va très vite être tempérée… En effet, contrairement à la dernière journée où ils avaient encaissé un sévère 4 à 0 d’entrée, les hommes de Génèse Bouity montrent rapidement un visage conquérant qui sera le leur durant toute la rencontre. Le Pchb serre les rangs en défense et concrétise ses attaques avec brio pour prendre trois buts d’avance dès la 5ème minute de jeu (2-5).


Néanmoins, le leader a de la ressource. Les Rose-et-bleu reviennent au score à la faveur d’un jet de 7 mètres consécutif à une faute qui envoie notre pivot Arthur Fleureau sur le banc durant deux minutes (5-6 à la 10ème). Brandon Majorkiewiez peut alors entrer en mode caniculaire. Impérial face aux buteurs val-de-marnais, le portier pontellois réalise la bagatelle de quatre arrêts en seulement trois minutes. Et les scoreurs font le reste : 6-9 à la 15ème puis 8-12 pour le Pchb après un huitième arrêt de son gardien (20ème minute). Bakary Sako n’a pas d’autres choix que de poser son premier temps-mort pour éviter que ses élèves, peu habitués à subir un tel déferlement, ne prennent encore plus l’eau.


Cette minute d’entracte casse un peu le rythme pontellois et relance les joueurs du neuf-quatre qui reviennent à 10-12 puis à 11-13 à la 23ème minute. Mais les coéquipiers d’André Dupoux sont déterminés. Malgré l’exclusion temporaire d’Hugo de Sousa, les Ciel-et-marine parviennent à prendre quatre longueurs d’avance suite à un but de Thomas Toupance (11-15 à la 26ème). Plus encore, une réalisation à six mètres de Sofiane Hachimi fait grimper d’un cran le baromètre de la nervosité chez les locaux qui reprochent aux arbitres d'être trop tolérants face au jeu des pontellois estimé passif à chaque possession de balle. La roucoulette inversée et désinvolte de ce même Sofiane, à cinq secondes du buzz, suffira pour provoquer une perturbation au sein d’un collectif villiérain de moins en moins soudé contrairement à celui des visiteurs du jour (mi-temps 13-18).


Lors de la reprise, le zéphyr souffle toujours en provenance de la Seine-et-marne. Pontault ne laisse aucun espoir d’accalmie à Villiers et augmente rapidement l’écart face à un adversaire visiblement peu habitué à être ballotté de la sorte (15-21 à la 34ème). Après Brandon Majorkiewiez, c’est désormais au tour de Matthieu Richard de rayonner dans ses six mètres. Bien aidé par une défense solidaire et agressive sur l’homme, le jeune gardien écœure ses adversaires en effectuant deux parades consécutives. L’efficacité de ses partenaires, qui ont le vent en poupe sur le front de l’attaque, permet à Pontault de se détacher irrésistiblement (16-24 à la 37ème). Les leaders du championnat ne sortiront plus de cet épais brouillard dans lequel ils sont emprisonnés et qui a refroidi l’atmosphère autour de ses fans devenus bien silencieux.
Le collectif seine-et marnais, retrouvé depuis quelques journées, fait feu de tout bois dans cette partie. Toujours aussi sérieuse et disciplinée dans ses placements, la défense met régulièrement en échec les buteurs adverses qui sont de plus en plus souvent contraints de tenter leur chance au-delà des neuf mètres, permettant à Matthieu Richard de se mettre à nouveau en évidence (7 arrêts au total). 


Malgré la confortable avance, Génèse Bouity, qui n’est pas né de la dernière pluie, doit rester attentif. Le coach pose son second temps-mort afin de garder ses troupes toujours aussi concernées suite à une perte de balle et une faute évitables offrant une supériorité numérique aux Rose-et-bleu (20/27 à la 45ème).
Le dernier quart d’heure de jeu ne surprendra pas les prévisionnistes puisqu’il offrira un scenario identique à celui qui s’est déroulé jusqu’alors. La messe est dite pour les locaux qui vont subir leur premier revers de la saison dans un match marqué par onze pénaltys et de seize exclusions temporaires sifflés part le corps arbitral. Les ultimes instants verront d’ailleurs le Villiers EC terminer la rencontre à cinq suite à une contestation trop virulente du numéro 18 : symbolisant parfaitement la frustration d’un leader dominé outrageusement dans sa propre salle.


Dans les tribunes, les supporters du Pchb peuvent souffler en contemplant le tableau lumineux qui affiche 27 à 37 pour les leurs. Cette magnifique victoire, obtenue grâce à un état d’esprit irréprochable et un enthousiasme qui fait plaisir à voir après un début de saison catastrophique dans ce domaine, permet aux réservistes de se replacer dans la course aux play-offs. Les résultats enregistrés ce week-end dans les autres gymnases offrent même la quatrième place du classement à Pontault, à égalité de points avec Verrières-le-Buisson certes, mais avec une différence de buts favorable. Désormais, les joueurs ont miraculeusement leur destin entre les mains ou presque, à trois journées de la fin de cette première phase. Autant de victoires les enverraient sans conteste vers l’objectif du début de saison. Le premier défi se jouera ce samedi 28 janvier à Boisramé face à l’USM Malakoff, la lanterne rouge, contre qui le vent de la victoire devra obligatoirement souffler.

Matchs

Prochain Match 26/04/2024

Pontault-Combault
ISTRES

Dernier Match 19/04/2024

BILLERE 30
Pontault-Combault 30

Classement

# Équipes Pts
1 Blason TREMBLAY TREMBLAY 50
2 Blason ISTRES ISTRES 36
3 Blason PONTAULT-COMBAULT PONTAULT-COMBAULT 34
4 Blason SELESTAT SELESTAT 30
5 Blason CHERBOURG CHERBOURG 28
6 Blason FRONTIGNAN FRONTIGNAN 27
7 Blason BESANCON BESANCON 25
8 Blason NANCY NANCY 23
Le reste de l'actualité