Pontault-Combault Handball Notre force vient du coeur
Logo PCHB
Billetterie
2 420 426 visiteurs
13 visiteurs actif

PONTAULT ROI DU SUSPENS !

Date : dimanche 25 octobre 2020

Menés à la pause, et avec un effectif amoindri, Pontault s’est pourtant tout de même défait du piège tendu par les Niçois. Grâce à un money-time une nouvelle fois maitrisé, Pontault l’emporte 28/25 et continue son sans-faute. 

Le Match
Comme souvent cette saison, Pontault a du retard à l’allumage. En effet, c’est Nice qui prend son envol dans les premières minutes grâce notamment aux nombreux buts de son ailier Jérémy Pirani (six buts au total). Pas aidé par sa défense, Alejandro Romero ne sort que très peu d’arrêts (quatre arrêts, tous durant la première mi-temps), et le score grimpe assez vite (1-4 à la 8e, 7-10 à la 17e, et 12-15 à la 27e). En plus de l’ailier Pirani, c’est l’arrière droit Alexis Bon qui est incontrôlable, chaque tir de sa part finit en lucarne (six buts pour lui ce soir donc cinq en première période). Rajoutez à ça la performance stratosphérique du gardien Gretar Gudjonnson (l’Islandais finira avec quatorze arrêts) et la première mi-temps est vite à oublier pour nos jaunes-et-bleus (14-16 à la MT). Nicolas Schneider, créatif et efficace, et l’artilleur Gustavo Rodrigues, pour ne citer qu’eux, ont tout de même permis au PCHB de ne pas être largué au score à la pause.
Mais comme souvent également, la pause et le discours de Chérif Hamani font du bien aux troupes seines-et-marnaises et Pontault va très vite recoller au score (18-18 à la 35e) et même enfin passer devant (19-18 à la 37e) grâce aux buts du capitaine Dupoux et de notre gaucher brésilien Gustavo Rodrigues (cinq buts ce soir). Nice ne s’avoue pour autant pas vaincu et refait le trou à l’aide de trois buts d’affilée du pivot Axel Oppedisano (19-22 à la 41e). Dans la foulée, Rémy Gervelas (rentré à la pause dans les cages) va se mettre en action pour sortir quatre arrêts décisifs d’ici le coup de sifflet final. Quatre arrêts qui seront suivis par des buts importants en contre-attaque, qui vont permettre à Pontault d’encore recoller (22-22 à la 48e) et d’encore repasser devant à l’entrée du money-time, grâce à l’un des quatre buts de Ludwig Apolinaire (25-24 à la 53e). C 'est la jeunesse qui prend le pouvoir en fin de rencontre (Junior Tuzolana et Lucas Vanègue) et qui permet à Pontault de valider sa victoire à quelques minutes de la fin (27-24 à la 56e). Malgré les blessures d’Hamza Kablouti, de Yohan Herbulot et de Rhyad Souid, les jaunes-et-bleus ont pu compter sur l’appui du public pour aller chercher une troisème victoire en trois matchs. Le public venu en nombre pour la première de la saison à domicile est conquis et peut voir plus grand pour la suite. La suite, c’est le combat face à Angers dès mardi soir prochain.

PONTAULT-NICE 28/25 (14/16 à la MT)

Rémy Gervelas 4/13 arrêts
Alejandro Romero 4/20 arrêts

 

Jean-Pierre Dupoux 4/7 buts
Junior Tuzolana 2/3 buts
Thibaut Garaudet 0/0 buts
Nicolas Schneider 5/11 buts
Ludwig Apolinaire 5/8 buts
Gustavo Rodrigues 5/7 buts
Lucas Vanègue 3/4 buts
Adrien Chaudanson 3/4 buts
Alexis Lemal 1/2 buts
Fabien Ruiz 0/2 but

 

Les résultats de la J5 de Proligue
Strasbourg-Billère 27/27
Dijon-Cherbourg 24/30
Massy-Sarrebourg 26/24
Pontault-Nice 28/25
Séléstat-Angers 37/34
Besançon-Saran 23/29
Nancy-Valence (reporté)
Lien classement de Proligue 

Prochain Match !
Dès Mardi, Pontault enchaine avec la réception du promu Angers. Ce match qui compte pour la 2ème journée de Proligue fut reporté au début du mois en raison de cas de Covid. Le PCHB en cas de victoire aura l’occasion d’enchainer un quatrième succès en autant de rencontre et de monter sur le podium.  

 Lien Billetterie

Matchs

Prochain Match 05/03/2021

Angers
Pontault-Combault

Dernier Match 26/02/2021

Pontault-Combault 26
Cherbourg 25

Classement

# Équipes Pts
1 Blason Pontault-Combault Pontault-Combault 24
2 Blason Cherbourg Cherbourg 22
3 Blason Saran Saran 22
4 Blason Nancy Nancy 20
5 Blason Dijon Dijon 17
6 Blason Massy Massy 16
7 Blason Nice Nice 16
8 Blason Sélestat Sélestat 14
Le reste de l'actualité